anne lise 01Rencontre interview avec Anne lise Rousset la marraine de l'Ergysport Trail du Ventoux 2016

Trois mois avant la prochaine édition de l'Ergysport Trail du Ventoux à la veille des fêtes de fin d’année.

Aprés ta superbe année 2015, as-tu déjà des objectifs pour 2016 ?

En 2016, je préfère ne pas multiplier les objectifs afin de me préparer au mieux aux échéances et pouvoir récupérer correctement entre chaque course. Je débuterai la saison par le trail du Sancy hivernal (ce ne sera pas un objectif en soi mais l'occasion de retrouver l'ensemble du team Oxsitis et se faire plaisir sur le magnifique terrain de jeu du Massif du Sancy). Puis, je me préparerai pour l'Ergysport Trail du Ventoux, un parcours magique sur des terres mythiques qui permet de se retrouver parmi un énorme plateau de trailers. Ensuite, place à la Transvulcania ! J'en conserve un souvenir extraordinaire en 2014. C'est le premier skyrunning international au quel j'ai goûté et je n'ai qu'une envie...y retourner! Puis, je serai sur la Pierra Menta d'été avec Corail Bugnard, afin de découvrir un superbe tracé montagnard technique à souhait. Je poursuivrai sur les championnats de France et enfin je ferai de mon mieux pour l'ultime échéance des Mondiaux au Portugal fin octobre.

Que représente pour toi le Trail du Ventoux ?

Le trail du Ventoux est unique pour deux points. Il s'agit d'un parcours mythique : l’ascension vers ce sommet toujours en ligne de mire, un vent de folie parfois au sommet comme en 2014,ensuite les fameux poteaux rouges pour une folle descente dans la neige puis la chaleur contrastante dans les petits singles techniques caillouteux pour finir par des passages creusés dans la roches...Ensuite, c'est le premier grand rassemblement de l'année pour beaucoup de trailers costauds. Le niveau est très relevé chaque année.

anne lise 02Comment vas-tu t'y préparer ?

Je reprends la saison seulement depuis quelques jours. J'ai coupé 3 semaines cet hiver afin de recharger les batteries. Je ne ferai que le Sancy hivernal avant le Ventoux. Je ne ferai pas de préparation spécifique pour le Trail du Ventoux puisque la saison sera longue mais je me préparerai suffisamment pour prendre le maximum de plaisir sur la course et voir où je me situe en ce début d'année.

Toi qui connais bien le parcours comment vas-tu l'aborder et quel conseil peux donner à ceux qui s'y engagent pour la première fois ?

Comme chaque année, le trail du Ventoux débute extrêmement vite ! Je pense qu'il est nécessaire sur ce type de parcours de partir assez rapidement mais tout en contrôlant pour ne pas se griller. L'ascension est longue et assez abrupte. Je vais essayer de tenir jusqu'au sommet sans y laisser trop d'énergie parce que je trouve que la grosse difficulté du parcours réside surtout dans la deuxième partie qui commence au sommet, un retour très "casse-pattes" en relances incessantes sur des montagnes russes du GR qui barre toute la face sud. Enfin, la dernière descente est très technique et et peut être glissante, il faut rester concentré et vigilant jusqu'au bout. Ce trail est donc très complet et exigeant. Il ne faut absolument pas négliger la seconde partie de course !

Encore un plateau très dense en 2016, que penses-tu de ces adversaires ?

Je n'ai pas d'adversaires, je n'ai que des copines qui partagent la même passion.

Trois mois avant je cours régulièrement et je profite des fêtes (macarons et marrons) et je souhaites bonne fin d'année à tous.

Une belle bataille en prévision le 20 Mars chez les filles avec plateau déjà très dense et qui s'étoffe de jour en jour avec Kristel Dewalle , Céline Lafaye , Corail Bugnard , Célia Chiron , Sarah Veuille , Virginie Govignon , Jocelyne Poly …. Et un énorme plateau masculin sur lequel on reviendra bientôt

anne lise 03

 

nicolas martin 2016 01Rencontre avec Nicolas Martin, trois semaines avant la 14 ème édition. Nico second en 2015 connait parfaitement ce trail et les sentiers du Ventoux, il fera partie des favoris. Il nous livre quelques conseils et nous présente sa préparation et les objectifs de sa saison .

1 ° ) A un mois du Trail du Ventoux 2016 comment te prépares -tu pour ce 46 km et quels sont les conseils
que tu pourrais donner à ceux et celles qui vont se lancer sur ce parcours en début de saison .
Comment gérer ce parcours pour ceux qui vont le faire pour la premiére fois ?

En ce moment, je travaille dans un magasin de sport en station de sports d'hiver. C'est une période de forte activité, il faut donc jongler un peu avec le planning. Ma préparation est moins avancée qu'habituellement avec une reprise début janvier après la coupure 2015. J'espère arriver avec une forme correcte au Ventoux. Ce sera ma course de reprise et on en tirera des enseignements pour la suite de la préparation.
Si on devait retenir un seul conseil, c'est de respecter ce parcours et cette montagne. Il faut être préparer musculairement à encaisser cette distance longue pour la période de l'année. Gérer son effort jusqu'au sommet pour être capable de relancer sur les montagnes russes nous ramenant à Bédoin.


2 ° ) En plus de la préparation purement trail , as-tu un plan de préparation plus étendu .... travail spécifique ( vitesse , dénivelé...etc.. préparation nutrition . Ce que tu fais et tes conseils .

Je crois que la préparation trail doit inclure toutes ses composantes. Il faut être complet donc travailler à la fois sur le plat, en montée, en descente. Il est très intéressant de pratiquer d'autres sports pour développer de nouvelles qualités puis les transférer pour la course à pied. Personnellement, je fais un travail important sur le HT en hiver puis sur le vélo à partir du printemps. Autre conseil, c'est la patience et la persévérance. Tout est possible à la seule condition de s'en donner les moyens. C'est à la fois une question de volume d'entrainement mais aussi et surtout d'implication dans le temps.
Concernant la nutrition, je pense qu'il faut penser avant tout à sa santé et cela passe par une alimentation réfléchie.

nicolas martin 2016 023 ° ) Encore un petit plateau interressant pour cette 14 éme édition avec des adversaires de taille , comment vas-tu gérer cette adversité et pour cela ,as-tu réfléchi déjà à une stratégie de course toi qui connais bien ces parcours

Le plateau sera encore une fois de grande qualité. C'est une période où certains coureurs peuvent créer la surprise en ayant une préparation plus avancée que d'autres. Concernant la stratégie, elle reste très simple. Il faut suivre jusqu'au sommet puis passer à l'offensive sur le retour mais en pratique, il faut surtout faire avec les jambes du jour. Si j'en suis capable, je resterai le plus longtemps possible au contact de la tête et ensuite, j'espère que les sensations seront aussi bonnes qu'en 2015.

4 °) au delà du Ventoux comment va se profiler ta saison 2016 avec tes principaux rendez-vous ?

Début mai, je serai sur la Transvulcania. Fin mai, je participerai aux championnats de France de course en montagne avant de prendre part aux mondiaux longue distance de course en montagne. L'été sera consacré à la préparation de la fin de saison qui se composera des championnats de France puis le mondial de trail au Portugal.

A très bientôt sur les sentiers du Ventoux

Nico